Comment optimiser les partenariats lorsqu’on est une petite association?

Publié le Publié dans Boîte à outils

Gestion d’associations et gouvernance  |  Événementiel  |  Communication et marketing  |  Boîte à outils  |  Autre

 

partenaires

 

Comment optimiser les partenariats

lorsqu’on est une petite association?

 

Par Sophie Espinosa

 

La recherche de partenariats est un aspect important pour les associations, dans la mesure où cela permet de répondre à deux objectifs distincts : apporter un soutien financier et valoriser l’image de marque, garantissant ainsi une grande partie de leur fonctionnement. Ainsi, il convient de ne pas prendre cette étape à la légère et d’adopter une vraie stratégie des partenariats.

 

Le travail en amont :

Tout d’abord, il est nécessaire de définir le type de partenariats (échange de visibilité, offre de services, soutien financier, etc.) et les entreprises que vous souhaitez cibler. Cela doit avant tout être en adéquation avec l’image de l’association, son secteur et son public cible. Un mauvais choix de partenariat risquerait notamment de remettre en cause la crédibilité de l’association, et ternirait ainsi son image auprès de ses membres.

Il convient ensuite de mettre en place un projet qui pourra être présenté aux potentiels partenaires. Celui-ci doit être composé d’un budget prévisionnel et d’un plan de communication réalistes et crédibles afin de convaincre au mieux les partenaires d’apporter leur soutien au projet.

Lorsque ce travail préliminaire est terminé, la recherche de partenaires peut commencer!

 

Dénicher de nouveaux partenaires :

Il existe en premier lieu des partenaires dits « habituels » dont vous pouvez toujours tenir compte, notamment les banques, les sociétés d’assurances ou autres sociétés de services financiers. Généralement, ces entreprises ont un budget annuel spécialement alloué aux commandites, et desservent de nombreux secteurs et marchés, dont très probablement celui de votre association.

Il existe ensuite une seconde source de partenaires potentiels facile d’accès : vos membres! En effet, si vous avez une catégorie de membres fournisseurs, il est tout à fait envisageable de les approcher pour une éventuelle collaboration. L’avantage est que le public cible et le secteur correspondent parfaitement à votre association et à celui de vos membres.

Si toutefois vous n’avez pas de catégorie de membres fournisseurs, vous pouvez toujours vous tourner vers vos membres de manière générale : interrogez-les, entrez en contact avec eux,  peut-être ont-ils eux-mêmes des contacts de partenaires potentiels ou connaissent-ils des compagnies auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Enfin, lorsque vous avez fait le tour de votre réseau, il convient d’assister à des salons professionnels où des partenaires potentiels exposent. Cela vous donnera l’occasion de les rencontrer en personne et d’amorcer un premier contact.

 

Démarquez-vous avec de vrais avantages!

Les partenariats reposent avant tout sur une relation gagnant-gagnant. En gardant cela en tête, il  comprendre ce que recherche votre partenaire potentiel en faisant affaire avec vous. Bien souvent, l’intérêt pour les entreprises est d’augmenter leur capital sympathie en collaborant avec des associations, tout en ayant la possibilité d’approcher un nouveau public et de leur faire connaître leurs produits et services.

Pour optimiser vos partenariats, il est donc primordial de proposer des contreparties en adéquation avec les attentes des entreprises. Ainsi, en plus des avantages classiques tels que le logo sur les outils visuels web et imprimés, des bannières ou des objets promotionnels, il convient de mettre l’accent sur les possibilités de ventes et de réseautage pour vos partenaires. Donnez à vos partenaires l’opportunité de rencontrer vos membres et de participer à vos événements. De manière générale, essayez de proposer plus qu’un simple logo sur une affiche, mais une réelle visibilité avec une valeur ajoutée.

 

Le travail en aval :

Enfin, pour garantir le succès d’un partenariat, il est important de quantifier les retombées en termes d’image de marque et d’audience auprès de votre partenaire. Cela peut prendre la forme d’un rapport de visibilité à remettre ou d’une réunion annuelle. L’essentiel est d’accompagner votre demande de partenariat d’une évaluation rigoureuse des résultats afin de permettre au partenaire de voir si son investissement a satisfait toutes ses attentes. Cette étape est indispensable pour instaurer une bonne relation d’affaires, et éventuellement reconduire un partenariat d’une année à l’autre.

Pour aller plus loin :

http://www.communautique.quebec/financement-organismes-communautaires/

http://www.conseilsmarketing.com/promotion-des-ventes/hello-world

http://www.guideorganisateur.com/nouvelles/recherche-de-commandites-pour-un-evenement/

retour

 

Save

Save